Est-ce que mon idée est bonne ? 

Est-ce que ça ressemble pas trop à ce que tout le monde fait ? 

Comment être sûr qu’elle va se vendre ? 

Ca, c’est le genre de questions qui tournent dans notre tête quand on commence à lancer son projet. 

 

1- Ne laisse pas moisir ton idée.

Imagine, tu vas dans une super boulangerie. 

T’achète du pain. 

Au début il est super frais et croustillant. 

Il sent bon et on voit qu’il va être exellent. 

Le truc ? 

C’est que tu le laisse posé sans le toucher pendant 2 semaines ? 

Qu’est ce qui va se passer ? 

Il va durcir voir même moisir et finira par être imangeable. 

Est-ce que c’est parce qu’il est mauvais ?

Non.

C’est juste parce quon l’a pas utiliser au bon moment.

Pour le busines c’est pareil.

2- Les petits pas.

Ca ne sert à rien de s’étouffer avec une grosse vision d’ensemble. 

Beaucoup d’entrepreneurs vous disent de visualiser votre projet quand vous aurez gagné 10 000 euros. 

Mais le problème avec ça, c’est qu’on est submergé.

On a même pas commencé à vlider son idée, qu’on panique déjà avec le futur de son business. 

Et si le secret résidait dans le fait de valider chaque étape petit à petit ? 

Quand tu prend la route, on est d’accord que tu restes concentrer sur le chemin et tu y vas. 

Tu restes pas bloqué chez toi par peur qu’il y a un trou, que tu crève ton pneu ou qu’il pleuve non ? 

Et si tu le faisais, tu risquerais d’augmenter les couches de ta peur et de finir complétement paralysé.

C’est pareil avec ton idée. 

Est-ce que c’est grave si t’as première idée n’est pas très bonne ? 

Non. 

Parce que le but c’est justement de diviser ton gros projet en mini projet. 

Et tu valideras chacun d’eux au fur et à mesure. 

Je t’explique : 

Si tu lances un projet de créer des sites web. 

Par quoi tu devras commencer ? 

Trouver des clients n’est-ce pas ? 

Et comment on trouve des clients ? 

Quand personne en nous connais et que personne ne viens sur notre site pour acheter.

On commence par contacter des gens, aller à des evènements, rédiger des articles de blog ou créer du contenu.

Et petit à petit les demandes commencent à arriver et on fini par pouvoir  mettre en place de plus grosses stratégies pour trouver encore plus de clients.

Mais tout se fait par petits pas. 

Ca sert à rien de rester paralyser en mode « ouais mais je veux 150 clients mais perosnne me connapît c’est impossible ». 

 

Si tu veux vraiment valider ton idée, teste là puis analyse les retours, modifie et relance

 

Parce que c’est pas en attendant un éclair de génie que tu vas savoir si les gens sont interessés. 

Dès lors que t’as identifié un problème auquel tu voudrais répondre, fonce. 

Teste le auprès de ta cible.

Demande des retours. 

C’est le seul moyen d’être sûr que ton offre finira par se vendre en masse.